Le CESER a dédié sa séance plénière du 30 avril à l’examen du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET). Ce document « colossal », fruit de deux années de travail et d’une large concertation, définit la stratégie d’aménagement et de développement de la région Nouvelle-Aquitaine pour les prochaines années, déclinée en quatre orientations prioritaires : bien vivre dans les territoires (se former, travailler, se loger, se soigner), lutter contre la déprise et gagner en mobilité (se déplacer facilement et accéder aux services), consommer autrement (assurer à tous une alimentation saine et durable et produire moins de déchets), et protéger l’environnement naturel et la santé (réussir la transition écologique et énergétique).
Le CESER a participé aux différentes étapes d’élaboration du schéma et, pour l’examen du document final, il s’est attaché à la cohérence d’ensemble et à la portée du SRADDET et a également formulé des observations et propositions sur les 80 objectifs et 41 règles proposés. Dans son avis, le CESER partage globalement le choix des orientations et des règles mais regrette que ce schéma ne propose pas de rupture avec le modèle actuel de développement alors que l’épuisement des ressources naturelles, le changement climatique imposeraient de le faire.