Si rien n’est fait, la Nouvelle-Aquitaine connaîtra un régime climatique de type méditerranéen, une montée du niveau de la mer, une diminution importante de la couverture neigeuse en montagne, la disparition de 95 % de la microfaune et de 50 % des populations d’oiseaux… Pour enrayer ce scénario catastrophe ou contribuer à limiter les dégâts, le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine propose « NEO TERRA » ! Il s’agit d’une feuille de route qui se veut exemplaire en termes de mutation écologique à l’horizon 2030.

Le CESER a examiné de près cette feuille de route de transition écologique et environnementale. Ses travaux concomitants sur la gestion foncière et sur la neutralité carbone ont confirmé des enjeux clairs et partagés : gravité de la situation, ampleur des changements nécessaires, urgence à agir !

L’Assemblée partage le diagnostic « climat et biodiversité » très rigoureux établi par les comités scientifiques AcclimaTerra pour le climat et Ecobiose pour la biodiversité et apprécie de disposer ainsi d’un recueil complet des chantiers à mener, des actions réalisées ou à mettre en oeuvre, et des solutions possibles.