2018, année d’installation et première année de travail du CESER Nouvelle-Aquitaine, largement renouvelé, rajeuni et féminisé après avoir connu deux années de transition consécutives à la fusion des régions Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes. Durant cette première année d’une mandature de six ans, 2018-2023, plus de 40 avis ou contributions ont été adoptés pour éclairer la décision des élus régionaux et enrichir le débat public.
Vous trouverez l’ensemble de ces contributions dans ce bilan d’activités, témoin d’une année d’exercice de la mission centrale du CESER : porter la parole et l’analyse de notre Assemblée socio-professionnelle et contribuer à faire territoire en Nouvelle-Aquitaine.
L’actualité sociale dite des « gilets jaunes » interroge la place, le rôle et la capacité des corps intermédiaires et bien évidemment du CESER à porter légitimement les aspirations de tous les citoyens. Cette question est présente dans les débats internes de l’Assemblée ; elle a consacré un temps à construire un plan d’actions pour un CESER plus largement ouvert sur la société régionale, un CESER plus créatif, participatif et prospectif. Le CESER va s’employer à mettre en œuvre cette ambition, fruit d’une réflexion collective qui s’appuie sur des valeurs partagées de respect, d’engagement de démocratie et d’écoute de l’autre, des autres.